AGRESSION DE MILITANT-E-S ANTIFA ET FEMINISTES PAR DES MILITANTS DE L’UNI

Hier, samedi 7 février, les fascistes de l’UNI (syndicat étudiant d’extrême droite) accompagnés de leur petit fan-club affinitaire ont choisi de s’incruster au carnaval béarnais. En plus d’imposer leur présence nauséabonde, ils ont fait le choix de venir provoquer des militant-e-s de l’Accion Antifascista Pau Bearn, Podem, Akab, Libertat. Leur but ? De toute évidence, ils voulaient se battre, refusant le débat et choisissant des slogans jacobins et anti-antifa. Après avoir frappé un de nos militants, un des fafs, bien connu sur le campus, a continué sur une militante féministe de Podem qui tentait de les séparer. Notre camarade a dû être pris en charge par le service de secours présent sur place. Heureusement virés du carnaval, ils sont partis rapidement.
La stérilité de leur « action » nous montre une nouvelle fois leur niveau. Cela va de pair avec leur attitude sur le campus et leurs tentatives de pseudo-intimidation. Mais qu’ils n’oublient pas, Pau est et restera une ville antifasciste.

Ni oubli Ni pardon
Riposte antifasciste

Publicités